Mitgliederbereich

Etude: solutions pour lutter contre la solitude en EMS

Synthèse de l’article du professeur Patrick Kuonen: « Massnahmen und Lösungen gegen die Einsamkeit der Bewohner/innen in Walliser Alters- und Pflegeheimen aufgrund der COVID-19-Krise »

Un article de l'AVALEMS rédigé par Sylviane Tillemans, collaboratrice administrative de l'association valaisanne des EMS.

 

Télécharger l'article en PDF


La solitude est un état émotionnel qui survient lorsqu’une personne éprouve un manque de relations significatives dans son quotidien. Durant la crise de COVID-19 et avec l’interdiction des visites en EMS, les résidents ont vu leurs relations significatives être considérablement réduites. Dans ce contexte, nombre d’entre eux ont connu un état accru de solitude. Or la recherche scientifique met en garde contre les risques de la solitude sur la santé qui seraient comparables aux dangers de la cigarette sur l’organisme. L’objectif de cette étude est de créer un répertoire des mesures mises en œuvre par les EMS valaisans pour lutter contre la solitude et l’isolement des résident.e.s. La recherche relève également l’auto-évaluation par le personnel des mesures déployées en EMS, et leur pérennité après la période stricte de confinement au printemps 2020.

Sur les 52 établissements EMS valaisans, 32 ont accepté de participer à la recherche. Ce taux de réponse de 61,5% témoigne d’un intérêt élevé pour l’objet d’étude.

Typologie des mesures 

Parmi l’ensemble de mesures recensées (15), quatre catégories se dessinent :

  1. Mesures impliquant un travail sur la relation entre le résident et le personnel de l’EMS;
  2. Mesure sur la gestion des visites des proches (espaces aménagés selon les normes de sécurité etc.);
  3. Activités gérées directement par le service de l’animation comme l’introduction de tablettes et d’autres appareils électroniques;
  4. Mesures impliquant une tierce personne telles que la venue d’un musicien, la distribution de dessins d’enfants etc.;

Au cours de la crise sanitaire, ces mesures ont fréquemment été adaptées voire remplacées par d’autres solutions, en adéquation avec les critères de sécurité changeants.


Efficacité et pérennité des mesures

L’étude révèle que la mesure mise en œuvre par le plus grand nombre d’établissements concerne la relation individuelle entre le ou la résident.e et le personnel. En effet, 27 EMS affirment s’être activement focalisés sur cette relation pour lutter contre la solitude et l’isolement de leurs pensionnaires. Parmi ce groupe, 25 EMS évaluent ce travail comme ayant été efficace voire très efficace, avec une valeur moyenne de 8,3.

Par ailleurs, lorsqu’on considère les 15 mesures recensées sous l’angle de leur efficacité, 7 mesures se distinguent avec une moyenne égale ou supérieure à 8. Cependant, on note que 3 d’entre elles relèvent du domaine des visites. Or selon les critères cantonaux de sécurité, ces mesures n’étaient pas toujours réalisables. Dans ce sens, l’introduction de tablettes ou d’autres appareils électroniques se positionne en deuxième position des mesures mises en œuvre par le plus grand nombre d’établissements. En effet, 26 EMS valaisans affirment y avoir eu recours pour permettre à leurs résident.e.s de maintenir une communication avec l’extérieur. L’adaptabilité de cette solution aux critères de sécurité changeants est évidente, toutefois son application n’est pas concevable avec l’ensemble de la population résidente en EMS. C’est probablement une des raisons pour lesquelles cette mesure obtient une évaluation d’efficacité légèrement inférieure aux mesures ayant trait aux visites des proches, ou à celles relevant de la relation entre le ou la résident.e et le personnel.

 

 

Mesure

Efficacité*

Pérennité**

Surprise laissée derrière la porte

9

100%

Activités comme par exemple des enfants jouant de la musique à l’extérieur

8.4

55%

Intensification du travail de relation entre les résident.e.s et le personnel

8.3

76.90%

Plexiglas comme mesure de protection

8.3

22.20%

Animations et activités qui se déroulent à l’extérieur

8.2

73.30%

Visites qui se déroulent à l’extérieur avec des mesures de protection

8.2

52.90%

Espace de visite sécurisé

8

28%

Activités de création, par exemple collage de photos/images

7.8

81.80%

Conteneur pour les visites

7.8

50%

Animation comme par exemple une histoire racontée par un tiers

7.7

57.10%

Actions comme l’envoi de correspondances

7.6

28.60%

Animal thérapeutique

7.5

100%

Interaction entre le/la résident.e et ses proches via une tablette, etc.

7.2

52%

Activité comme par exemple des enfants qui envoient des dessins

6.6

83.30%

Animations par visio-conférence

6.3

0%

* Efficacité évaluée par le personnel ayant répondu au questionnaire. Note entre 1 (absolument pas efficace) et 10 (très efficace).

** La mesure est toujours en place / se déroule encore après la fin du confinement du printemps 2020.


Conclusion

Le personnel des EMS joue un rôle central dans la lutte contre l'isolement des résident.e.s et ce, particulièrement pendant les périodes où les visites des proches ne sont plus autorisées. Il s'avère aussi que ce n'est pas tant le nombre de contacts sociaux, mais plutôt le maintien des relations avec les personnes les plus proches qui revêt une importance particulière.

En termes de pérennité, on observe également que le travail sur la relation est maintenu par 20 EMS sur 27. Pour ce qui est de l’usage des tablettes, plus de la moitié des établissements continuent à mettre en œuvre cette mesure. On relève aussi d’autres interventions telles que des surprises laissées devant la porte des chambres, l’introduction d’animaux thérapeutiques ou encore la création de collages. Ces mesures sont mises en œuvre par un plus petit nombre d’établissements, mais elles sont évaluées de manière très positive. Par ailleurs, il est intéressant de considérer qu’elles sont majoritairement maintenues après la période stricte de confinement.

 

Référence bibliographique

Kuonen, P., Lenggenhager, M. (2020). Massnahmen und Lösungen gegen die Einsamkeit der Bewohner/innen in

Walliser Alters- und Pflegeheimen aufgrund der COVID-19-Krise.

Avalems

Verein der Walliser APH (AVALEMS)
Avenue de la Gare 29
Postfach 91
1951 Sitten


027 / 323 03 33

Öffnungszeiten

Montag bis Donnerstag
09.00 - 11.00 Uhr
14.00 - 16.00 Uhr
powered by /boomerang
Indem Sie die Website weiterhin nutzen, stimmen Sie der Verwendung von Cookies zu, um die Nutzererfahrung zu verbessern und Besucherstatistiken zur Verfügung zu stellen.
Rechtliche Hinweise lesen ok